21 décembre 2009

Noël

Hosanna mille fois! Sur vos harpes puissantes,
Chérubins du ciel bleu, chantez la grande nuit!
Mortels, en haut les yeux vers l'étoile qui luit!
Noël! Noël! chantez, mes lèvres frémissantes!

Rebuts des noirs enfers, cohortes repoussantes,
Les démons sont vaincus; leur roi Satan s'enfuit.
Cependant qu'en sa crèche où l'amour le réduit,
Le doux Jésus nous tend ses mains compatissantes.

Lève donc désormais ton front las et usé,
Homme qui te traînait, craintif, paralysé
Sous le joug du péché dont tu gardas la trace!

Lève-toi! Lève-toi! L'hymne qui retentit,
C'est le cri d'un enfant qui vient sauver ta race…
Et le monde est fait grand par un Dieu si petit!

(Louis-Joseph Chagnon, La Chanson des érables,
Montréal, Le Devoir, 1925, p. 153-154)

Aucun commentaire: