19 décembre 2009

Contes de Noël

Josette (Joséphine Marchand), Contes de Noël, Montréal, John Lovell et fils, 1889, 159 pages. (Préface de Louis Fréchette)

Ces contes, déjà parus dans les journaux, entre autres dans celui du père de l’auteure, mettent en scène les jeunes enfants de familles bourgeoises. Joséphine Marchand vivait dans un tel milieu, son père, Félix-Gabriel, devint même premier ministre du Québec. Certains contes sont moralisateurs : Josette veut apprendre aux « petits riches » le sens des mots « compassion », « bonté », « partage ». Malgré le titre, les deux derniers ne sont pas des contes de Noël. C’est un petit livre charmant. Louis Fréchette, qui préface le recueil, s’en est sans doute souvenu lorsqu’il écrivit La Noël au Canada.

Noël au pays
Le premier Noël, le voyage en traineau, l’église illuminée, les chants merveilleux…

Hier et Demain
Qui dépose les cadeaux de Noël? Est-ce vraiment Santa Claus? Le secret sera percé à cause d’une paire de patins.

Le rêve d'Antoinette
C’est la veille du jour de l’An. Antoinette, quatre ans, visite les magasins avec sa mère qui finit par lui acheter un bonnet en peluche de soie. Au retour, la petite fille aperçoit une mère et sa fille qui quêtent sur la rue. Elle en rêve la nuit. Le lendemain, elle a une requête à faire à ses parents.

Le Jour de l'an
Les enfants ont reçu de belles étrennes, comme il se doit. Comme ce sont de bons petits, pleins de compassion, une idée germe dans leurs têtes. Pourquoi les parents n’auraient-ils pas aussi des étrennes?

Noël
Le petit Noël, envoyé par Dieu pour distribuer les étrennes, est bien embêté : il ne lui reste qu’un cadeau, mais se trouvent devant lui deux paires de souliers, une riche et une pauvre.

Le Jour de l'an au ciel
À la veille du jour de l’An, tout le monde s’affaire dans le ciel, à commencer par Santa Claus (Saint-Nicolas) et les anges qui doivent livrer aux petits enfants les jouets qui égayeront le début de la nouvelle année.

Histoire de deux Serins
Un jeune serin, qui faisait la gloire de la famille tant son chant était beau, en vient à trouver son royaume trop petit. Il part à l’aventure et est sauvée par une jeune serin, amoureuse de lui, qui l’a suivi.

Le dernier Biberon
Il faudrait enlever le biberon, tout usé, à Bébé. Les parents, malgré toute leur bonne volonté, flanchent quand Bébé pleure. La mère va trouver un moyen moins draconien.

Sur Joséphine Marchand : Gazette des femmes
Lire Contes de Noël sur le net.

Aucun commentaire: