31 janvier 2017

Maria Chapdelaine. Après la résignation

Rosette Laberge, Maria Chapdelaine. Après la résignation, Marieville, Les Éditeurs réunis, 2011, 434 pages.

J'ai déjà présenté trois suites de Maria Chapdelaine : Alma-Rose de Sylva Clapin, Maria Chapdelaine ou le Paradis retrouvé de Gabrielle Gourdeau et La Promise du lac de Philippe Porée Kurrer.

Après la mort de sa mère, Maria a promis d’épouser Eutrope. Rien ne l’attire chez cet homme, terne au possible. Son seul côté positif, c’est qu’il sait lire et écrire et qu’il l’enseigne à Maria et Alma-Rose. Tout le monde comprend que Maria n’aime pas Eutrope, mais personne ne réussit à la faire renoncer à ce mariage. La date approchant, Maria sombre dans un fatalisme morbide. Coup de théâtre, trois jours avant le mariage, Eutrope périt dans un incendie. Maria revoit Adrien Gagné, un jeune homme qu’elle avait rencontré chez ses grands-parents maternels à St-Prime. Comme les deux étaient déjà amoureux l’un de l’autre, tout va très vite et, l’été suivant, elle l’épouse. Le couple s’installe à St-Prime avec les grands-parents. Le livre se termine alors qu’elle est enceinte. 

Et les autres personnages? À la fin du roman, Samuel s’est remarié, a décidé de se fixer une fois pour toutes, et est à nouveau père. Esdras est aussi marié et vit sur la terre de son père. Da’Bé est toujours célibataire et Télesphore continue de faire des bêtises. Ti-Bé, amoureux de la belle-sœur de Maria, s’est lancé en affaire avec le mari de Maria à Saint-Prime. Alma-Rose habite vit chez sa sœur et va à l’école. J’oubliais, le cheval Charles-Eugène est mort et a été remplacé par Cadeau.  

Roman sentimental, débordant de bons sentiments, qui gomme l’essentiel du roman original : le message nationaliste, l’affrontement entre la sauvagerie et la civilisation, le lien avec la nature. Se lit bien malgré des longueurs, surtout dans la deuxième moitié.

Maria Chapdelaine sur Laurentiana
Maria Chapdelaine
Encore Maria Chapdelaine
Maria Chapdelaine : des éditions illustrées
Le Roman d’un roman (Potvin)
La Revanche de Maria Chapdelaine (De Montigny)
Le Bouclier canadien-français (Dalbis)
Écrits sur le Québec (Hémon)
Lettres à sa famille (Hémon)

Voir aussi :
Dans le sillage du roman
Alma-Rose (Clapin)
Les films de Carle et Duvivier
Maria Chapdelaine : un diaporama
La littérature du terroir au Québec

Aucun commentaire: