23 juillet 2021

Michèle Lalonde

ils se sont égarés
dans le pernicieux mutisme
des paysages clos

et leur mort 
est boréale
et sans espérance


Michèle Lalonde sur Laurentiana

Aucun commentaire: