11 septembre 2007

Un Canadien errant

Antoine Gérin-Lajoie (1824-1882) est aussi connu pour les paroles d’une chanson qu’il aurait composées, juste après la Rébellion des Patriotes, alors qu’il était étudiant à Nicolet. Il s’agit d’Un Canadien errant : « J'ai composé cette chanson en 1842 lorsque je faisais ma rhétorique à Nicolet. Je l'ai faite un soir dans mon lit à la demande de mon ami Cyp Pinard qui voulait avoir une chanson sur cet air « Par derrière chez ma tante »... Elle a été publiée en 1844 dans le Charivari canadien sous mes initiales (A.G.L.)... » Cité dans l’Encyclopédie de la musique au Canada

UN CANADIEN ERRANT

Un Canadien errant,
Banni de ses foyers, (bis)
Parcourait en pleurant
Des pays étrangers. (bis)

Un jour, triste et pensif,
Assis au bord des flots, (bis)
Au courant fugitif
Il adressa ces mots : (bis)

« Si tu vois mon pays,
Mon pays malheureux, (bis)
Va dire à mes amis
Que je me souviens d'eux. (bis)

Ô jours si pleins d'appas
Vous êtes disparus... (bis)
Et ma patrie, hélas!
Je ne la verrai plus! (bis)

Non, mais en expirant,
Ô mon cher Canada! (bis)
Mon regard languissant
Vers toi se portera... » (bis)

Écouter la chanson : Le Gramophone virtuel.

6 commentaires:

Cladolphe a dit...

Bonjour Jean-Louis,

Belle idée que d'ajouter cette chanson à ta liste. Merci pour ton lien vers une version chantée. On y trove plein d'autres beaux chants.

Tu dois connaître la version de Leonard Cohen sur son album "Recents Songs" qui est très belle aussi ?

Jean-Louis Lessard a dit...

Bonjour, Oui, je connais la version de Cohen. Il y a aussi celle de Nana Mouskouri.

Cladolphe a dit...

Bonjour,

J'ai téléchargé et écouté la version de Nana Mouskouri aujourd'hui. Je crois que je l'avais déjà entendue mais il y a très très longtemps.

Belle fin de journée...!!

Jean-Louis Lessard a dit...

J'ai obtenu la permission d'ajouter ce commentaire à mon blog :

Bonjour M. Lessard,

En recherchant les paroles et l'histoire d' "Un canadien errant", j'ai découvert votre blog. Connaissez-vous la version plus récente sur disque de Marcel Aymar?

Marcel est originaire du Nouveau Brunswick et a vécu en Ontario plusieurs années. Lorsqu'il chante cette pièce, on y ressent réellement toute l'émotion et le déchirement d'un peuple en douleur.

Étant franco-ontarienne de naissance, cette chanson a toujours été bien importante pour moi. Enseignante à l'élémentaire, je partage mon amour et ma passion pour la langue et la culture avec les jeunes. Tout un défi par moment dans ma communauté anglo!

Aline Bard

Voir le site de l'artiste : http://www.aymar.ca/

Anonyme a dit...

L'interprétation qu'en faisait Yoland Guérar, à l'époque, était et de loin la plus agréable et la plus juste a entendre. D'un voix puissante et infaillible, ce ténor savait mettre en voix les émotions de ce qu'il chantait

Anonyme a dit...

Guérard chantait plutôt basse-baryton, certes pas ténor!